L'espace Non classé

Adopter le réflexe réseau

Geneviève Morand et Lise Cardinal

Geneviève Morand et Lise Cardinal

Je suis à nouveau de passage à Montréal ou l’hiver bat son plein. Mon bonheur est de revoir Lise Cardinal, la papesse québécoise du réseautage, et lui apporter mon dernier livre sur « L’art de développer son réseau relationnel – Penser liens créatifs » co-écrit avec Michel Sintes, le co-inventeur de la montre Daytona de Rolex. L’envie de partager notre conversation sur le réflexe réseau se fait pressente. Lire la suite >>

Coworking Conference Europe nov. 2014 @ Lisbonne

daaacac2-213a-46eb-93ec-ac7a982300e0Geneviève Morand participe à la Coworking Conference Europe du 24 au 26 novembre 2014 à Lisbonne.
Elle vient témoigner des partenariats Privé-Public-Académique mis en place en Suisse à Muse Genève et Lausanne.

Transdisciplinarité : l’Hepia imagine la Suisse de demain

swisstopia_1Qui aujourd’hui peut encore concevoir un espace construit sans inclure dès la conception des architectes du paysage ? L’Ecole hôtelière de Lausanne l’a bien compris en intégrant dans son équipe, dès les prémisses même de son nouveau campus, une étudiante de la filière Architecture du paysage. Aujourd’hui il n’est plus possible de construire sans une approche transdisciplinaire. Commencer par le bâtiment et lui ajouter ensuite un espace vert, c’est conduire un projet en regardant dans le rétroviseur. Dans cette approche transdisciplinaire résolument tournée vers les défis futurs, l’Hepia, l’école d’ingénieur de Genève qui abrite la filière Architecture du Paysage, excelle. Voici deux projets au rayonnement suisse et international : le projet elop consacré cette année à la Mutation alpine récompensé du Prix d’excellence en matière pédagogique du Crédit suisse, et le concours national lancé par la Conseillère fédérale Doris Leuthard remporté par ses étudiants.

Le projet Elop lancé en Suisse par la HES-SO réunit 8 universités des Etats-Unis (Stanford University) du Mexique (Tecnologico de Monterrey), d’Angleterre, d’Allemagne, de Suisse et d’Italie : pendant 4 mois 50 étudiants travaillent sur le développement d’une vision de l’aménagement de territoire, cette année pour la commune de Finhaut. Ce projet réunit des spécialistes d’une dizaine de domaine mêlant science des matériaux, psychologie comme architecture du paysage. Ce projet conduit par Kathrin Merz et Key Portilla-Kawamura est proposé cette année par Natahlie Mongé de l’Hepia.

Enfin, cerise sur le gâteau, c’est l’Hepia qui a remporté l’appel à concevoir la Suisse de 2030 lance par Doris  Leuthard à cinq écoles de toute la Suisse. Les étudiants de l’Hepia ont présente leur projet Swisstopia à Berne en présence de la ministre. Yves Leuzinger directeur de l’Hepia et Vincent Desprez directeur de la filière AP, architecture du passage, ont été frappé par la capacité de leurs étudiants à se projeter dans une approche transdisciplinaire qui appréhende aussi bien des aspects techniques que des problématiques de comportement ou de vivre ensemble.

Challenge the « Coaching the Coaches » for elop*7 Project Fall 2014

De gauche a droit au 1er rang : Geneviève Morand, Nathalie Mongé et Chritoph Holliger

De gauche a droit au 1er rang : Geneviève Morand, Nathalie Mongé et Chritoph Holliger

The transdisciplinary and transcultural project Platform elop* has just been launched in Finhaut mid-October 2014- on the topic Alpine Mutations. For 4 months, 50 students from 8 universities from 3 continents will develop a vision for sustainable development for the region Finhaut in the area of Espace Martigny-Mont Blanc.

Traditionally, this program starts with a two days “Training the Trainers” gathering about 20 Professors. This year, Geneviève Morand, a « reflexive entrepreneur », has been chosen to give this training. Christoph Holliger, founder of elop Project, kindly said : « Geneviève is not merely a facilitator, she is THE Source of Creativity ».

For this year 7th edition, Nathalie Mongé suggested Finhaut as case study. Last year, the elop*6 Project took place at Stanford University, USA! And the “Coaching the Coaches” seminar took place at the D School, Stanford’s Institute of design. In 2013, the Project elop*6 – Standford / Palo Alto organized by Prof. John Barton from Stanford University USA focused on Crossroads / Crossfunctions.

elop receives Credit Suisse Award for Best Teaching. The project was awarded due to the project’s outstanding didactical and innovative teach-learn-scenario. Kathrin Merz and Key Portilla Kawamura receive the Credit Suisse Award for Best Teaching for the project «elop* – environment-focused learning and operative platform».

Elop Alliance : Les 8 universités qui font partie de ce projet lancé il y a 7 ans par Christoph Holliger sont : Bern University of Applied Sciences (CH) , Bangor University (UK), Bauhaus Weimar University (DE), Cologne University of Applied Sciences (DE), Haute Ecole du Paysage, d‘Ingénierie et d‘Architecture (hepia) Geneva (CH), Politecnico di Milano (IT), Stanford University (US) and Tecnologico de Monterrey, Quéretaro (MX).

Voici le générique de cette 7ème édition :

elop*7
Alpine Mutations
Focus Finhaut
Project Fall 2014/15
Organization
Haute École du Paysage, d‘Ingénierie et d‘Architecture, Geneva
Lead & Coordination
Bern University of Applied Sciences
Architecture, Wood and Civil Engineering

Contact

Bern University of Applied Sciences (BFH)
Architecture, Wood and Civil Engineering / elop*
Pestalozzistrasse 20, CH-3401 Burgdorf – Switzerland
P +41 34 426 41 74
elop.ahb@bfh.ch
www.ahb.bfh.ch/elop
elop* lead and coordination
Kathrin Merz BFH-AHB
Key Portilla-Kawamura BFH-AHB
elop*7 organisation
Nathalie Mongé, Haute École du Paysage, d‘Ingénierie et d‘Architecture, hepia
with the support of University of Applied Sciences Western Switzerland,
HES-SO/Geneva