Se réveiller avant qu’il ne soit trop tard !

By | 22 septembre 2013

embargoTel est le titre du dernier rapport de l’UNCTAD, agence de l’ONU, qui réunit des contributions des plus grands savants de notre époque sur l’importance de prendre conscience de l’état de la planète. Ce même esprit anime ce blog dont le but est de réunir des contributions de personnalités romandes qui réfléchissent et contribuent à se préparer et à bien vivre les changements en cours, dont les crises climatiques, politiques, financières, institutionnelles, économiques et sociales ne sont que les symptômes.

Qu’on l’appelle le grand tournant, la transition ou le changement de paradigme, « The Shift » est aussi réel, pour les habitants des pays anglo-saxons, que le coût de la baguette de pain. Dans les pays francophone aussi s’élèvent des voix pour dire que le monde est en pleine mutation.

Au sortir de la deuxième guerre mondiale, le progrès semblait sans limite. Pour Albert Jacquard (Le Monde diplomatique mai 2004), « Le premier à comprendre et à exprimer la mutation subie actuellement par l’humanité n’a été ni un responsable politique ni un homme de science, mais un poète. En 1945, dans Regards sur le monde actuel, Paul Valéry écrivait : «Le temps du monde fini commence.» Il est urgent de tirer les conséquences de ce constat : nous entrons dans une phase nouvelle de l’histoire des êtres humains.»

Nous vivons une époque où le rythme du changement va s’accélérant et où les crises sont autant de reflets d’une mutation. De l’anglo-saxonne Lynda Gratton, Professeur en pratiques de management à la London School of Economics, au philosophe français Edgar Morin, les intellectuels et penseurs convergent pour parler de « Shift », de changement de paradigme.

Pour Dee Hock, banquier américain et inventeur de la carte Visa, «Nous vivons le moment précis où une époque de 400 ans est entrain de mourir et un autre âge se débat pour naître – un changement de culture, science, société et institutions, plus important que tous les précédents. A portée de main, la possibilité de régénérer l’individualité, la liberté, la communauté et l’éthique comme jamais auparavant et d’expérimenter une harmonie avec la nature, avec les autres être humains et avec l’intelligence collective, comme le monde n’a jamais osé le rêver».

Lire le pdf : wake up before it is too late 2013.pdf